Galerie

Photos > Les Courses > 2017
1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ] [ 8 ] [ 9 ] [ 10 ] [ 11 ] [ 12 ] [ 13 ] [ 14 ] [ 15 ] [ 16 ] [ 17 ] [ 18 ] [ 19 ] [ 20 ] [ 21 ] [ 22 ] [ 23 ] [ 24 ] [ 25 ] [ 26 ] [ 27 ] [ 28 ] [ 29 ] [ 30 ] [ 31 ] [ 32 ] [ 33 ] [ 34 ]

Montre l'album

2017.10.13 - Dames - Boucle au pied de la Tour d'Aï

Montre l'album

2017.10.05 - Dames - Loèche-les-Bains - Sunnbüel

Récit

Montre l'album

2017.10.02 - LUNDI-X - Grèce II: Péloponnèse, massif du Taygète

Montre l'album

2017.09.30 - COURS - sauvetage impro

Montre l'album

2017.09.19 - LUNDI-X - Grèce I: Péloponnèse, massif du Taygète

Récit

Montre l'album

SECT - Longues voies dans les Gastlosen

Récit de Course – SECT – 2017.10.01 – Bravo Lapp



Orga : Tommy Carozzani



Participants : Michael, Violaine, Verena, Moïra



 



Entre les longs épisodes de beau automnal, une fenêtre de mauvais temps s’invite pour notre week-end « longues voies dans les Gastlosen ». Loretan attendra, pour cette année nous décidons donc de raccourcir l’escapade à une journée à Pissevache (la bien nommée), célèbre cascade valaisanne au-dessus de Vernayaz. L’approche se fait depuis les Granges de Salvan, c’est-à-dire par le haut, le long d’un chemin pour le moins scabreux. La descente dans le vallon de la Salanfe est pour l’occasion très humide, ce qui rend la chose encore plus délicate. Enfin, après quelques cordes fixes, rappels, et plus d’une heure et demi de marche, nous arrivons au pied de la voie « Bravo Lapp », qui se situe donc à environ 500m à vol d’oiseau de la route en contrebas… Mais heureusement le moral de l’équipe et la bonne humeur sont là et nous pouvons attaquer ce rocher magnifique qui s’offre à nous !



 



Il n’y a pas foule ici… seuls deux jeunes s’engagent avant nous dans la voie, tandis que c’est (déjà) le temps du casse-croûte pour nous. Les deux premières longueurs sont les plus dures, comme il se doit, et la cotation (5b/c) sans doute un peu sous-estimée pose bien des problèmes aux deux éclaireurs que nous avons laissé partir devant. Un doute commence à s’installer dans l’équipe… doute qui sera finalement bien vite levé, nous doublons donc nos deux comparses et enchaînons sept longueurs. La vue sur le grand Combin et les sommets enneigés s’ouvrent à mesure que nous prenons de la hauteur. Arrivés à une belle vire, deux membres de l’équipe décident qu’ils ont suffisamment mal aux pieds et choisissent de suivre le chemin qui remonte au sommet. Les trois autres finissent les 3 dernières longueurs de la voie, plus soutenues.



 



Il reste encore un bon dénivelé par des chemins forestiers jusqu’au sommet, avant de redescendre jusqu’au « Van d’en bas », puis de rentrer à Salvan par les splendides gorges du Daillet, incroyablement aménagées pour les piétons, et qui valent à elles seules une excursion dans la région. Nous finissons la journée par la rituelle bière (ou tisane) à Martigny, avant de rentrer sur Neuchâtel. Il fait déjà nuit et la journée a été longue… mais la grimpe excellente ! Bravo « Lapp » à toutes et tous !



 


Touren


November 2017
Do 23. Nov.  (C)
Do 23. Nov.  (Rd)
Fr 24. Nov.  (Rd)
Do 30. Nov.  (Rd)
Do 30. Nov.  (Rd)
Dezember 2017
Fr 1. Dez.  (Rd)